Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - front-face / face avant

Mustang Carroll Shelby Signature Series : ultime upgrade [Ford Coyote V8 5.0L supercharger exhaust Borla] #NADA2020

17/02/2020 - Ewen LJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Auto custom - , , ,

Le modèle Ford Mustang 2020 ‘Carroll Shelby Signature Series’ a été présenté par la firme Shelby American, au NADA (National Automobile Dealer Association) à Las Vegas, ce weekend. Sous le capot, on retrouve un bloc supercharger Coyote V8 5.0L Ford de 825 ch. sur un châssis de Ford Mustang GT transformé et préparé.

Shelby heritage

Carroll Shelby - 1938 - father's Ford - heritage photography - via Shelby America
Carroll Shelby – 1938 – father’s Ford – heritage photography – via Shelby America

Carroll Shelby, déjà très jeune, était attiré par les courses automobiles auxquelles, dans la région de Dallas, au nord du Texas, avec son père.

Carroll could not wait to learn to drive and have a car of his own. When he was 15 he spent so much time with his father’s Ford sedan, he thought of the car as his own.

After graduating from flight school as a second Lieutenant in 1942, Shelby flew a variety of aircraft. During his tour of duty, he was assigned to fly a number of bombers, including B-18s, B-25 Mitchells, B-26 Marauders, B-17 Flying Fortresses and finally the Super Fortress B-29s.

Après quelques périples en tant que pilote d’avion Army Air Corps, puis quelques déboires dans l’exploitation pétrolière et l’élevage de poulets et ou encore le dressage de cobras. Shelby décide alors de se consacrer à ses passions, l’automobile sportive et le sport automobile. En 1958, il fait ses débuts en F1 au Grand Prix de France avec la Scuderia Centro Sud.

Soon Shelby was driving Ferrari and Maserati sports racing cars. He won 12 races in two years. Impressed by his driving talents, Shelby was invited to join the Aston Martin factory team in 1954

.

The pinnacle of Shelby’s driving career came in 1959 when he won the crown jewel of international sports cars racing, the 24 Hours of Le Mans, driving an Aston Martin.

Carroll Shelby - Aston Martin - finish line Le Mans - 1959 - heritage photography - via Shelby America
Carroll Shelby – Aston Martin – finish line Le Mans – 1959 – heritage photography – via Shelby American

Au pilotage d’une automobile Aston Martin DB3S, Carroll Shelby remporte les 24 Heures du Mans 1959. En 1960, en championnat USAC (United States Auto Club), il remporte une belle victoire à Castle Rock, parmi d’autres, au volant de la Scarab du Team Reventlow.

Après de nombreuses courses et d’essais de prototypes, il termine alors sa carrière de pilote. Après avoir « rangé casque et gants », Shelby tente en 1961 de réaliser son rêve de gosse : fabriquer et battre les Ferrari avec une voiture de sport américaine, qui coûterait trois fois moins cher que les mécaniques hors de prix et sophistiquées du Cavallino Rampante.

Ainsi, Shelby avec l’idée de créer une voiture sportive américaine pour concurrencer Ferrari sur les circuits s’est mis en quête d’un châssis qu’il pourrait modifier et préparer à sa guise afin de le rendre ultra compétitif. Sa quête l’amènera donc chez AC. Shelby proposa au Frères Hurlocks, les propriétaires de la firme AC de placer dans leur voiture un nouveau moteur V8 que Ford venait de concevoir et qui deviendra plus tard le fameux 289 ci (4,7 litres). L’automobile AC Cobra 260 voit le jour en 1962, est puissante et bénéficie d’un rapport poids/puissance très élevé.

Ford a donc besoin d’ajouter un modèle plus sportif à la gamme existante des Mustang, principalement pour courir en championnat américain du Sports Car Club of America (SCCA). A l’époque « gagner des courses le dimanche c’est vendre des autos le lundi ». La Mustang de série, même la mieux lotie en options (et elles n’en manquent pas), n’est pas de taille face à Chevrolet avec sa Corvette et surtout, sa Camaro ainsi que Plymouth avec sa fameuse Hemi Cuda. Le SCCA est un organisateur de compétitions automobile sur route et sur circuit, de rallyes et d’autocross aux États-Unis. Fondé en 1944.

Shelby, vainqueur de nombreuses courses avec ses Cobras motorisés par Ford, fut l’homme de la situation pour rejoindre Ford.

The Ford Mustang was a huge sales success when introduced in the spring of 1964. However, Lee Iacocca, Ford Division General Manager, was concerned that the Mustang, while selling well, lacked a performance image and did not fit into the Ford Division Total Performance marketing program.

Le designer automobile Ford de l’époque Lee Iacocca (le père du dessin final de la Ford Mustang), charge l’ancien pilote de course émérite Carroll Shelby, remarqué par la direction de Ford pour ses prouesses avec la fameuse AC Bristol devenue AC Cobra par la monte du V8 Ford, de faire des Mustang plus sauvages en vue d’une production en série restreinte pour l’homologation dès la saison 1965, en classe B pour aller remporter le championnat américain de ce qui s’appellera par la suite le championnat NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing).

Les premiers exemplaires prototypes sont fabriqués en décembre 1964 par Shelby American, la société créé alors par Carroll Shelby.

La Ford Mustang a connu un énorme succès commercial lors de son lancement au printemps 1964. Cependant, Lee Iacocca, directeur général de la division Ford, s’inquiétait du fait que la Mustang, bien que se vendant bien, manquait d’une image de performance et ne s’inscrivait pas dans le programme de marketing de la division Ford « Total Performance ».

Shelby répond à Ford en 1965 en développant la Shelby GT 350 basée sur la Mustang afin de concurrencer Chevrolet et Plymouth sur le secteur hautement concurrentiel des muscle cars. Il signe par la suite la préparation des Mustang Fastback V8 390 GT.

Carroll Shelby - 1965 - Shelby Mustang GT350 - heritage photography - via Shelby America
Carroll Shelby – 1965 – Shelby Mustang GT350 – heritage photography – via Shelby America

The Shelby GT350 was produced from 1965-1970, with the GT500 model added in 1967 after Ford enlarged the Mustang enough to hold a big-block V-8. The Shelby GT500, powered by a 428 cubic inch engine, was built from 1967-1970.

Pour « corriger ce problème d’image », Iacocca a appelé Carroll Shelby et lui a demandé s’il pouvait faire de la Mustang une voiture de sport avec une image de performance gagnante. Le résultat fut la Shelby Mustang GT350 de 1965. Cette dernière Shelby américaine de performance a gagné son image de voiture de sport et de performance sur les circuits de course sur route à travers l’Amérique. En compétition dans la classe B de production du Sports Car Club of America contre la Corvette Stingray, la Jaguar XKE, la Sunbeam Tiger et divers modèles Ferrari, la nouvelle GT350 a dominé la compétition, remportant le championnat national de production B de 1965 tout en construisant une image de performance pour la Ford Mustang.

When the supercharged Ford Shelby GT500 arrived in 2007, Shelby Automobiles was ready.

Working closely with Ford Motor Company, the two companies offered the GT500KR through Ford dealers and the GT500 Super Snake edition available directly from Shelby. A Shelby 1000 was introduced with even more horsepower and capabilities.

In 2011, Shelby American brought the Shelby GT350 back to life with the new 5.0L V8. For the first time since the 1970 model year, both the Shelby GT500 and GT350 were available.

Design Mustang Shelby Signature

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - front-face / face avant
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – front-face / face avant

“The limited edition 2020 Carroll Shelby Signature Series Mustang is the ultimate combination of exceptional design and amazing brawn.

From its refined, yet functional styling to its poised handling and awesome power, this is the most polished performance car in Shelby American’s history.

With its performance capabilities, this Shelby is the automotive equivalent to a champion ultimate fighter who looks as good in a tux as he performs in the ring.”

Gary Patterson, president of Shelby American

Le team Shelby American a passé deux ans to design, engineering n refining la voiture, sur base de Ford Mustang GT, pour créer un véhicule digne du nom de Carroll Shelby, et a travaillé en équipe avec Ford Performance et d’autres partenaires sur le nouveau véhicule, dont Brembo et Michelin.

Design extérieur Mustang Shelby Signature

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - front side-face / profil avant
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – front side-face / profil avant

Exclusive en tous points, la carrosserie est « brutalement » redessiné tout en maintenant « l’essence du design original » de la Mustang. Shelby American intègre une calandre en pyramide qui rejoint le bouclier inférieur. Le pare-chocs en entier est inédit.

L’aluminium s’invite avec des ailes reconstruites dans ce métal léger. Et cette modification permet d’inclure des ouvertures latérales. Le capot prend une forme sportive avec ses ‘Ram Air’ imposants qui alimentent en air le puissant moteur V8.

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - side-face / profil
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – side-face / profil

À l’arrière, on remarque l’intégration d’un gros diffuseur qui facilite une fois de plus l’écoulement de l’air derrière et sous cette Mustang Shelby.

Le becquet adopte une partie centrale surélevée et un clap Gurney. Bien sûr, des décalques et des bandes décoratives complètent le tableau, telle présentée dans cette build Orange w/ black stripes.

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - rear side-face / profil arrière
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – rear side-face / profil arrière

La caisse est élargi, afin d’intégrer les jantes monoblocs (20 pouces de diamètre et 11 pouces de large à l’arrière) et de d’espace pour les suspensions MagneRide venant de chez Ford Performance.

“The body was widened with high quality aluminum fenders to create a ‘square’ footprint.

This allows the one-piece forged Monoblock wheels and Ford Performance tuned MagneRide suspension to maximize the incredible power churned out by the supercharged 5.0-liter motor.

The metallic ram air hood, front fascia and bodywork were all carefully sculpted to both tame the air and dramatically drop under hood temperatures. The fit and finish are unbelievable, making it as stunning at rest as it is in motion on the road or track.”

Vince LaViolette, Shelby American Vice President of Operations and Chief of R&D

Design intérieur Mustang Shelby Signature

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - interior / intérieur
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – interior / intérieur
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - interior / intérieur - model signature edition
Ford Mustang Carroll Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – interior / intérieur – model signature edition

Moteur Mustang Shelby Signature

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - engine / moteur - Ford 5.0L V8 Coyote - under the hood
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – engine / moteur – Ford 5.0L V8 Coyote – under the hood

Le bloc Ford Coyote V8 de 5,0L de cette Mustang Shelby développe maintenant 825 ch. grâce à l’ajout d’un supercharger.

under the hood Ford V8 Shelby-tuned

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - engine / moteur - supercharger - under the hood
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – engine / moteur – supercharger – under the hood

Under the hood is Coyote Ford’s 5.0-liter V-8 which has been fitted with a supercharger, a high-flow exhaust system, and a number of new cooling systems.

Un ‘supercharger’ est un compresseur d’air qui augmente la pression ou la densité de l’air fourni à un moteur à combustion interne. Cela donne à chaque cycle d’admission du moteur plus d’oxygène, ce qui lui permet de brûler plus de carburant et de faire plus de travail, augmentant ainsi la puissance quantifié en horsepower (hp) ou chevaux de puissance (ch.) voire en brakehorsepower (bhp) selon la manière de mesurer au banc.

banc de puissance ?

Un banc de puissance mesure le couple appliqué par les roues sur les rouleaux, puis les pertes liées aux transmissions une fois l’accélération terminée, et ainsi détermine la puissance moteur. La puissance d’un moteur peut être mesurée ou estimée en plusieurs points de la transmission de la puissance de sa production à son application.

La puissance au frein (bhp) est la puissance mesurée à l’aide d’un dynamomètre de type frein (charge) à un endroit précis, comme le vilebrequin, l’arbre de sortie de la transmission, l’essieu arrière ou les roues arrière.

La norme DIN70020 est une norme allemande DIN (Deutsches Institut für Normung) pour la mesure de la puissance des véhicules routiers.

La puissance DIN est mesurée au niveau de l’arbre de sortie du moteur sous forme de puissance métrique plutôt que de puissance mécanique. Semblable à la puissance nette de la SAE (Society of Automotive Engineers), et contrairement à la puissance brute de la SAE, le test DIN mesure le moteur tel qu’il est installé dans le véhicule, avec le système de refroidissement, le système de charge et le système d’échappement de série tous connectés.

La norme DIN 70020 est souvent considérée comme abrégée en « PS », dérivé du mot allemand pour « cheval-vapeur » Pferdestärke. En français, chevaux de puissance, soit la puissance en chevaux ou « ch. » d’un véhicule, qui désigne par défaut la puissance maximale fournie par le moteur.

Coyote Ford

Le V8 « Coyote » de 5.0 L, 302.1 cu in (cube inch), 4951 cc, est la plus récente évolution du moteur Modular.

The Coyote is Ford’s first implementation of its cam-torque-actuated (CTA) Twin Independent Variable Cam Timing (Ti-VCT) in a V8 engine, which allows the power-train control module (PCM) to advance and retard intake and exhaust cam timing independently of each other, providing improved power, fuel economy and reduced emissions.

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - engine / moteur - parts - under the hood
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – engine / moteur – parts – under the hood
  • Powered by Whipple positive displacement compressor
  • Shelby Extreme cooling system (radiator, aluminum tank, heat exchanger)
  • Performance rear half-shaft
  • Automatic transmission cooling system
  • Short ratio transmission lever (manual only)
  • One-piece drive shaft (manual only)
  • Borla Exhaust System
  • Machined exhaust tips
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - engine / moteur - preview - under the hood
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – engine / moteur – preview – under the hood

Châssis Mustang Shelby Signature

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - chassis / châssis - Magnetic Ride - Ford Performance - Michelin
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – chassis / châssis – Magnetic Ride – Ford Performance – Michelin

Shelby’s team also added magnetic ride suspension by Ford Performance, uprated brakes by Brembo, and extra-wide forged wheels wrapped in Michelin Pilot Sport Cup2 tires.

Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series - 2020 - chassis / châssis - brakes / freins - Brembo - tyres / pneus - Michelin
Ford Mustang Carroll Shelby Signature Series – 2020 – chassis / châssis – brakes / freins – Brembo – tyres / pneus – Michelin
  • Ford Performance wheel studs
  • Ford Performance MagneRide Suspension
  • 20-inch 6061-t6 one-piece aluminum wheels (black or polished)
  • Shelby Listed Performance Tires
  • Brembo 6-piston front brakes, 4-piston rear brakes
  • Shelby brake cooling system

Sources et images :
Shelby American
Ford Performance